La dépense mentale

La dépense mentale : de quoi s’agit il? A quelle fréquence? Comment la mettre en place? Découvrez notre article complet sur le sujet.

La dépense mentale
Pakù, avec sa balle Jw fourrée

La dépense mentale, on a tous déjà entendu ce terme, mais que veut-il vraiment dire?
Dans cet article, nous allons vous présenter un peu plus en détail le terme de la dépense mentale. Et vous expliquer son importance, et vous donner des conseils pour la combler.

1/ La dépense mentale, c’est quoi?
2/ Quelle est l’importance de la dépense mentale?
3/ Comment dépenser son chien lors du repas?
4/ L’importance de la mastication
5/ Attention a ne pas surstimuler

La dépense mentale, c’est quoi?


On s’est déjà tous retrouvé en fin de journée épuisé après une journée d’école, ou une journée de réunion, pourtant on a pas bougé de notre chaise, mais notre cerveau, lui, a tourné a plein régime. Chez le chien c’est la même chose. Outre son activité de dépense physique, il peut aussi se dépenser, par la réflexion et l’activité cérébrale.
La dépense mentale aussi appelée dépense cognitive, est un besoin fondamental chez le chien, elle fait partie des besoin essentiels à un bon équilibre, la dépense mentale comprend plusieurs aspect, la réflexion, la mastication, l’olfaction, l’exploration, la résolution d’un problème….

Quelle est l’importance de la dépense mentale?


La dépense mentale doit être considérée à la même hauteur que la dépense physique, si ce n’est plus. C’est ancré dans les mœurs, on doit sortir son chien, mais c’est tout autant important de stimuler son cerveau!
Lorsque le chien n’était pas encore domestiqué et qu’il vivait dans la nature, s’il voulait se nourrir il devait gagner son repas, chasser, pister, tuer, dépecer, sa proie et la mastiquer.

Aujourd’hui, nos chiens de compagnie, attendent le retour de leurs humains toute la journée, et il est important de venir les occuper pour maintenir un bon équilibre.

Malgré ça dans la plupart des cas, lors de son repas nous lui servons une gamelle remplie de croquettes, bien souvent engloutie en quelques minutes voire quelques secondes. Il est donc important d’utiliser ce repas pour dépenser mentalement le chien, et de venir apporter une mastication quotidienne afin de venir combler ce besoin. Une vingtaine de minutes de dépense mentale équivaut à 1h de dépense physique !

Comment dépenser son chien lors du repas?


La méthode la plus simple reste encore d’utiliser le repas du chien pour le dépenser. Ainsi exit la gamelle remplie de croquettes qui va durer une minute, utilisez sa ration de croquettes (de pâtée, de ration ménagère, de barf) pour rendre le repas ludique, et qu’il puisse réfléchir à une solution pour accéder à sa nourriture.
Pour les croquettes c’est assez simple, vous pouvez utiliser n’importe quel jouet, objet, qui demandera à votre chien une certaine réflexion pour atteindre sa ration.

Vous pouvez utiliser un Twist N treat, un Squirrel, un Bumpies, mais vous pouvez également répartir les croquettes dans un tapis de fouille. Si vous ne disposez d’aucun de ces objets, créez-en un ! Utilisez de vieux vêtements et faites des noeuds avec des croquettes au milieu, utilisez une boîte à chaussures avec du papier journal ou des rouleaux de papier toilettes….
Si votre chien mange de la pâtée, barf ou de la ration ménagère, utilisez les jouets comme le bumpies, le squirrel, le ribinator, le pingouin, le frosty cone ! Congelés, ces jouets peuvent durer plus de 40 minutes !
Si vous n’en avez pas, utilisez des friandises en dehors de ces repas en utilisant la technique citée plus haut avec du recyclage ! (N’oubliez pas de réduire la ration de croquettes si ces friandises supplémentaires sont données quotidiennement)

L’importance de la mastication

Utiliser son repas sous forme de jeux et d’occupation permet de stimuler la réflexion, l’olfaction, la recherche de solution, et selon le jouet utilisé d’amorcer un travail de mastication. Inclue dans la dépense mentale, la mastication permet au chien de s’apaiser, et de se dépenser sainement. Ce besoin de mastication, (comme les autres) n’est pas le même chez tous les chiens, mais il est bien réel, et lorsqu’il n’est pas comblé, le chien pourra trouver seul le moyen de l’assouvir. Il pourra mordiller des chaussures, des angles de murs, les pieds d’une table ou d’un meuble…. 
Les jouets comme le ribinator, le squirrel ou le bumpies aident à la mastication, mais vous retrouverez dans notre boutique toute une sélection de produits destinés à assouvir ce besoin. Ils sont représentés par des macarons oranges pour les mastications à durée moyenne, et des macarons rouges pour les mastications de longue durée

Attention à ne pas surstimuler


Tout comme la dépense physique, le plus compliqué dans tout ça, c’est de trouver l’équilibre en fonction de chaque individu. Il ne faut pas surstimuler son chien. Pour avoir un bon équilibre votre chien à besoin de s’occuper, mais doit aussi pouvoir avoir des phases de repos, et de s’ennuyer, et d’éviter le stress lorsque vous n’aurez plus rien à lui proposer.

Tout comme la dépense physique de la balade, où il est inutile de promener son chien 5 heures par jour, il en demandera 6 dans 6 mois, et ainsi de suite. 

Si votre chien n’a jamais eu ce genre d’activité, commencez par quelque chose de très simple, utilisez un seul jouet comme le Twist N Treat, ou simplement répartissez les croquettes/friandises au sol, utilisez un tapis de fouille ou une snuffle ball pour que votre chien active son flair !
Lorsque cet exercice deviendra trop facile, passez sur un jouet plus complexe, un squirrel, ou utilisez une boîte en carton avec du journal !
Et ainsi de suite, allez y progressivement, commencez à augmenter la difficulté, utilisez des jouets congelés, un jouet plus difficile…

Veillez à faire tourner régulièrement les occupations pour toujours avoir une occupation intéressante et varier les plaisirs !

Article co-écrit par la société KIMO PET, et Elodie Seguin, éducatrice, comportementaliste animalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*